U bent hier

De dagen van DONE BY L'YMPRO
02/03/2017 tot 05/03/2017
De dagen van DONE BY L'YMPRO in de MOMMEN ATELIERS

De dagen van DONE BY L'IMPRO is een project dat kunstenaars uitnodigt die hun stek hebben in de muziekscène, in de danswereld en in de visuele kunsten.                                                   
Om rond te schipperen in de woelige wateren van de improvisatie, om zich te bevragen waar de uiterste randen van hun uitvoeringen liggen. 
En tevens om gemeenschappelijke ruimtes open te stellen. 
Sommigen leven in Brussel, anderen in Caen, Angers, of elders, in Genève en Marseille.

Na elke expirementele dag openen de Mommen Ateliers hun deuren voor het publiek :

Vrijdag 3 maart om 20u (opvang vanaf 19u)
Zaterdag 4 maart om 20u (opvang vanaf 19u)
Zondag 5 maart om 17u (opvang vanaf 16u)

Kleine restauratie, ( "hapje, tapje" )  is voorzien voor het publiek.                                  
Het is aangeraden te reserveren op donebylimpro@gmail.com

Dit project werd opgestart door Stéphanie Auberville, Ophélie Brunet en Antoine Ulmann.                 
Het gaat door met (onder reserve): Pierre-Michel Zaleski, Philomène Zeltz, Elsa Deslandes, Gabrielle Weissen, Matthieu Lilin, Nicolas Marsanne, Sandra Wieser, Coral Ortega, Pôm Bouvier, Simon Bolay, Justin Palermo, Sarane Lecompte, Aïda Belhamd,Raquel Odena,  Adaline Anobile.



QU'EST CE QUI NOUS RASSEMBLE ?
Un espace collaboratif entre artistes venus de différents territoires, initié par Stéphanie Auberville Ophélie Brunet et Antoine Ulmann.

LE TERRITOIRE comme géographie :
Nous invitons des artistes bruxellois et d'autres vivant en dehors de la Belgique. Un des échanges qui nous semble les plus évidents est celui qui permet le mélange d'artistes qui vivent dans des environnements différents comme Genève, Angers , Caen, Bruxelles par exemple, dans un but de susciter la curiosité et d’offrir des échanges.

LE TERRITOIRE comme pratique :
Nous souhaitons aussi créer des mélanges et des rencontres en favorisant une transdisciplinarité. Ainsi des danseurs, des musiciens et des plasticiens seront invités. Nous naviguerons donc entre les territoires et surtout dans les lisières et les espaces communs.


LES DIFFÉRENTS TERRITOIRES OUVRENT VERS UN COMMUN


UN COMMUN autour des pratiques d'improvisations.
Ce rassemblement vise à échanger autour de la pratique de l'improvisation qu'elle soit dansée ou musicale, nous souhaitons ouvrir la porte aussi à d'autres disciplines.
Un des désirs de cette semaine est de pratiquer, de chercher et d'inventer ensemble. De venir questionner nos outils, de challenger nos habitudes, d'ouvrir des pistes, de plonger en territoire inconnu.

UN COMMUN comme soutien
Si ce qui nous rassemble n'est pas ce qui nous ressemble alors cette semaine va s'offrir et ouvrir des espaces de faire ensemble, de s'écouter, de regarder ce que font les autres, de prendre le temps de rencontrer aussi bien à travers des temps de partages de travail entre les artistes que dans des temps d'ouvertures publiques.


EN RÉSUMÉ OU/ET EN PRATIQUE

Ce qui nous rassemble est une semaine de rencontres entre artistes venus d'horizons différents, en majorité des réseaux bruxellois qui ne se rencontrent pas forcément encore, autour de temps de pratiques d'improvisations, de rencontres informelles et de temps de performances. Tout l'enjeu ici est à la fois de faire surgir les singularités, de mieux se connaître les uns les autres, de se rassembler autour d'une aventure transdisciplinaire commune et excitante qu'est l'improvisation.