U bent hier

Salon Mommen I Agenda
Nuit du Solstice
21/12/2019
WHY QU'ON EST PAS TOUTES ET TOUS DES BÊTES ?
Dresscode:  Quelque chose d'ANIMAL

20:00 OUVERTURE DES PORTES - BAR

21:00 PERFORMANCE LAZARA ROSELL ALBEAR est une artiste belgo-cubaine née à La Havane et vivant en Belgique depuis 26 ans. Elle se consacre à la recherche et à la réalisation de projets transdisciplinaires. Traversant styles et médias, elle crée des performances, concerts, chorégraphies, films et installations qui explorent l’expérience de la présence et des sens, en interactivité avec les spectateurs – mêlant les techniques traditionnelles aux possibilités qu’offre l’outil numérique et la 3D.

23:00 WHY THE EYE ?
Quatuor masqué formé à Bruxelles sous l’impulsion des Zoft fin 2013 autour d’instruments créés par DjP. Il est l’unique représentant de la techno paléo-futuriste, un genre à part, directement importé de la nuit des temps. Entre transe tribale, krautrock, folklore chamanique, électro et effluves psychédéliques.

00:00 - 2H: DJ electro dance floor ! avec DJ TABI
"Je suis Marcel Proust" - Nathalie Vanderlinden
19/12/2019 tot 20/12/2019
"Je suis Marcel Proust"
(lecture ininterrompue de "Du côté de chez Swann")
Nathalie Vanderlinden

• Ateliers Mommen, 37 rue de la Charité, 1210 Bruxelles
• Début : 19.12.2019 (11h) → Fin : 20.12.2019 (± 7h)
• Entrée libre, bar ouvert

Proust fait peur, son oeuvre est monstrueuse. Proust m’a fait peur presque toute ma vie.
“Du côté de chez Swann” est mon compagnon depuis six mois. Il est  devenu mon ami, mon refuge, le miroir de mon inconscient si bien que parfois je crois que c’est moi qui parle, ou qui écris quand je le lis.
L’oeuvre de Marcel Proust résulte d’une disposition phénoménale de son esprit à faire passer le monde par lui-même pour le voir et le donner à voir aux autres. Je désire endosser la lecture du premier livre de "A la recherche du temps perdu", à voix haute, (presque) sans interruption, avec quelques curieux, je l'espère, comme témoins. Je désire devenir un réceptacle vivant, physique, pour la transmission de l'oeuvre, pour qu’elle me transforme et pour qu’au bout du compte, peut-être je devienne à mon tour écrivain. 
La lecture du livre prend 19 heures.
Durant ces longues heures, je ne m'arrêterai pas de vivre ma vie. Boire du thé, manger, uriner, déféquer seront mes principales occupations. Durant ces longues heures, je ne m'arrêterai pas de ressentir l'échec, la difficulté, la joie, le renoncement ; je passerai aussi par toutes sortes d'états physiques comme l’ennui, la fatigue, l’entrain, l'épuisement.
Je pense que Proust aurait bien aimé cette idée.
La date du 19 décembre 2019 est une date symbolique : 100 ans plus tôt, il recevait le Prix Goncourt pour "A l’ombre des jeunes filles en fleurs".

Je voudrais que cette performance commence l'après-midi et se termine le lendemain matin.
Je désirerais une table, une chaise, un coussin, un micro et être en live streaming, fenêtre vivante sur le monde, qui partout ne dort pas.
 
Nathalie Vanderlinden
Coline Rosoux - "Femme-étagère"
08/12/2019 tot 09/12/2019
"Femme-étagère"
Coline Rosoux

• Exposition solo
• Ateliers Mommen, 37 rue de la Charité, 1210 Bruxelles
• Samedi 7.12.2019 (vernissage : 18-22h) → Dimanche 8.12.2019 (14-18h)
• Entrée libre, bar ouvert

Coline Rosoux (FR, 1984) fabrique un wunderkamer démesuré, un cabinet de curiosité dans lequel une mi-femme se prend par les cheveux, un nuage flotte immobile, des bagues possèdent une main sans bras, une déesse fait sortir des liliputiens de la terre crue, des masque ne font presque pas peur. C'est une femme-étagère comme Louise Bourgeois fut une femme-maison (et sculpta, pour s'échapper d'un foyer qui l'enfermerait). C'est de la couleur et de la céramique. C'est une histoire presque pas effrayante, presque pas en colère. C'est gigantesque et minuscule. Ce sont des paysages, des humains, des animaux. Parfois même, ce sont des paysages animaux humains. Pour deux fois quatre heures, ils transformeront leurs boîtes en étagères.

http://colinerosoux.net
Ou et Ou #2
23/10/2019
| FR |

Ou et ou #2
Soirée de littératures poreuses

Avec
Margaux Frasca + Léa Ricorday
Carole Louis + Erik Heestermans
Jérôme Poloczek
Rachel Sassi
L’allume-Feu

23.10.2019
19h30 → 24h
ateliers mommen
37 rue de la charité, bruxelles
4 €
+ bar, musique et nourriture japonaise (Miku & Sachiyo)

’Ou et ou’ propose des soirées autour des littératures poreuses - mots et/ou images, mots et/ou sons, mots et/ou corps.
Dans l’espace autogéré d’une cité d’artistes née en 1875.
Avec, avant et après, table d'hôte japonaise, bar et musique.
http://ateliersmommen.collectifs.net

| Margaux Frasca + Léa Ricorday

Des jours, Margaux Frasca a été fascinée par les déchets, peut-être le recyclage, peut-être le devenir. Un jour, elle a signé un contrat de balayeuse de rue pour, aussi, écrire avec son bras. Elle nous présentera donc de la littérature cuisinée, c’est-à-dire des déchets, du recyclage et du devenir, fabriqués avec les bras de Léa Ricorday.

"Des cadavres éclairent votre cuisine ! Nous soulevons nos trottoirs comme nos langues poussiéreuses. Un bâtonnet, deux, puis trois, quatre, cinq, six… Avec tous ces bâtonnets de sucette on pourrait faire des stores." (extrait de "Journal de Rue")

| Carole Louis + Erik Heestermans
→ carole-louis.net

Il y a quelque chose de l’Armée Noire chez Carole Louis. Mais d’une Armée Noire dans une paille de plastique colorée, puisqu’elle fabrique aussi des objets à regarder, par exemple des restes de repas de céramique déséquilibrée. Et lorsqu’elle chante, elle se multiplie en Carole et les Louis. Ici, son écriture alternera voix et chant, en duo avec Erik Heestermans.

"La pensée avant d'être œuvre est trajet. N'aie pas honte de devoir passer par des lieux fâcheux, indignes, apparemment pas faits pour toi. Celui qui pour garder sa "noblesse" les évitera, son savoir aura toujours l'air d'être resté à mi-distance." (Henri Michaux)

| Jérôme Poloczek
→ popovchka.net

Programmant cette soirée, comme un engagement à mêler écriture, corps et voix, Jérôme osera presque chanter une presque chanson nommée « Tout bouge » qui durera, peut-être, trois minutes trente-trois.

"Un sourcil, une maison. Tout bouge, tout bouge."

| Rachel Sassi

Figure pas tout à fait mutique ni tout à fait dada, Rachel Sassi joue autant qu’elle écrit. Parfois même, elle chante en compagnie du dessinateur Ibn Al Rabbin qui, puisque tout est simple, est aussi musicien. Ici, elle lira des extraits de deux recueils futurs et proches, dans le passé, de ces mots d’Unica Zürn :

"La présence immobile de cet homme lui dispense deux leçons qu'elle n'oubliera jamais :
Distance.
Passivité."

| L’Allume-Feu
→ revue-allumefeu.com

C’est l’évidence de l’objet qui nous a attiré vers la revue L’Allume-Feu : 2 couleurs risographiées, pas de reliure et par conséquent, l’accessibilité au prix de 3 cafés. Il est trop tôt pour deviner si elle deviendra un animal à poils tendres ou à dents acérées, mais on peut déjà l'observer. Elle s’affichera sur les murs de la soirée et Edouard, accompagné peut-être de sauvageons, peut-être de civilisés, viendra la présenter.


| EN |

Ou et ou #1
Evening of porous literatures

With
Margaux Frasca + Léa Ricorday
Carole Louis + Erik Heestermans
Jérôme Poloczek
Rachel Sassi
L’allume-Feu

23/10/2019
19:30 → 24h
ateliers mommen
37 rue de la charité, brussels
4 €
+ bar, music and japanese food

'Ou et ou' is an evening around 'porous literatures' - words and/or images, words and/or sounds, words and/or bodies.
In the self-managed space of a city of artists raised in 1875. Before and after : bar and music.
Ciné Club documentaire / projection film En chemin d'Antoine Brynaert
05/10/2019 tot 13/10/2019
En chemin, un documentaire d'Antoine Brynaert - En présence du réalisateur
La Flibustière présente Au Ciné Club des Ateliers Mommen  

Samedi 5 octobre 2019 - ouverture des portes à 19H30

En chemin, un documentaire d'Antoine Brynaert - En présence du réalisateur

2018/ Belgique/ 42'

Réalisateur : Antoine Brynaert 
Directeur de production – Monteur : Sébastien Verbustel / Chef Opérateur : Michaël Cornelis / Assistant : Pierrot Kagabe / Compositeur: Mathieu Mirol

En chemin retrace l'histoire d'Hervé. Enfant-soldat durant le génocide des Tutsi de 1994, il est aujourd'hui devenu pasteur.

Hervé est rwandais, mais il est né au Burundi. Lors des tensions précédant avril 1994, trouvant cette situation injuste, il s’est engagé dans le FPR pour libérer son pays. Il n’avait pas 15 ans.

Après la projection du film, la Djette Rokia Bamba nous tiendra éveillé.es avec son Electro-Afro-Hiphop.

En chemin c'est aussi une exposition de photos, retraçant le tournage du film. 

(Ouverture de l'exposition du 7 au 13 octobre 2019 de 11h à 17h au Salon Mommen)
 
Tell me more about you
23/04/2019 tot 12/05/2019
"Tell me more about you"
Exposition, Concert, Performance, Conférence, Table ronde
(Art Brussels "OFF" - 23/04-12/05/2019)

Vernissage : 23/04 : 18h à 22h
Concert : Rabih Gebeile : 21h

FR

Avec Pauline Brun,  Paco Coopa, Lise Duclaux, Jérôme Porsperger, Anna Raimondo et Tatiana Wolska
Commissaire: Maëlle Delaplanche et Tatiana Wolska


La liberté artistique, fragile et précieuse, est envahie aujourd'hui par le consumérisme imposant d’une société vivant à crédit, dans un système dont le marché dicte ce qui a de la valeur et ce qui n’en a pas. Face à ce pouvoir régit par cette société industrielle et le point de non-retour petit à petit qu’elle établit, l’exposition "Tell me more about you" souhaite révéler la pensée alternative qui se démultiplie en divers modes. Une remise en question des codes aussi bien économiques, qu’identitaires vis-à-vis de la détermination du genre.

ND

Met Pauline Brun,  Paco Coopa, Lise Duclaux, Jérôme Porsperger, Anna Raimondo et Tatiana Wolska
Curator: Maëlle Delaplanche et Tatiana Wolska


Artiestieke vrijheid, broos en kostbaar, ondergaat vaak de macht van onze huidige consumptiemaatschappij die dicteert wat al dan niet waardevol is. De tentoonstelling "Tell Me More About You" heeft als hoofddoel alternatieve denkwijzen naar voor te brengen door onze hedendaagse economische codes uit te dagen, maar ook door onze identiteitsconstructie te herdenken, in het bijzonder hoe gender wordt gedefiniëerd en beleefd.

Programme

24-25/04 : exposition
26/04, 18h : performance Pauline Brun (création sonore Diane Blondeau et dramaturgie Valérie Castan) 21h: concert Dance Divine
27/04, 10h-19h : Portes Ouvertes des Ateliers Mommen et Rue Ouvertes + 11h : Lecture de conte non-genrés + 12h-14H : Assiette vegan (5 euros) + 15h : performance Pauline Brun + 18h : Performance Jérôme Porsperger
28/04, 11h : conférence Luc Schuiten + 15h : Table ronde
Hommage à Louis Callebaut (1935-2018)
28/03/2019
Cher.e.s ami.e.s,

Louis Callebaut, résident des Ateliers Mommen, artiste peintre, nous a quittés à l'âge de 83 ans.

La cérémonie d'adieu aura lieu le jeudi 28 mars au crématorium d'Uccle à 13h30. Elle sera suivie d'un moment convivial au café Le Silence (on entend déjà le rire tonitruand de Louis !). Soyez les bienvenu.e.s pour lui rendre un dernier hommage.

Ensuite, à partir de 18h30, au Salon Mommen, nous rendrons hommage à son travail et à l'homme qu'il fut, 37 rue de la Charité, 1210 Saint-Josse. Le buffet est offert, chacun.e apporte à boire afin de le partager avec tout le monde.
Ou et ou
15/02/2019
| FR |

Ou et ou #1
Soirée de littératures poreuses


Avec
Boris Lehman
Maud Marique
Brune Campos
Xavier Dubois
Regocijo

15.02.2019
19h30 → 23h
ateliers mommen
37 rue de la charité, bruxelles
4 €


’Ou et ou’ propose des soirées autour des littératures poreuses - mots et/ou images, mots et/ou sons, mots et/ou corps.
Dans l’espace autogéré d’une cité d’artistes née en 1875. Avec, avant et après, bar et musique.
(Programmation : Jérôme Poloczek)

| Boris Lehman
http://www.borislehman.be

Boris Lehman est une silhouette : des cheveux de fils blancs et une casquette plate, un marcheur endurant comme un roseau. Presque fils de Jonas Mekas, il construit depuis 50 ans une pratique de cinéaste-performer. Hors des standards commerciaux, il s’est assuré de pouvoir filmer autant que projeter : construisant une liberté de moyens comme une liberté de forme. Partant de lui pour parler des autres et du monde, sa voix pulse comme ses images. C’est une langue et un oeil qui pour se rapprocher de la vie, s’autorisent digressions, balades, conversations, brisures aussi. Boris viendra présenter des images de son choix, aimantes de ces phrases de Samuel Beckett :

« Vide tes poches, dis-je. Il se mit à les vider. J'étais toujours allongé, ne l'oublions pas. Il ne savait pas que j'étais malade. D'ailleurs je n'étais pas malade. Je regardais vaguement les objets qu'il étalait devant moi. Il les sortait de ses poches un à un, les tenant délicatement en l'air entre pouce et index, m'en faisant voir les diverses faces et les posait finalement par terre à côté de moi. »

| Brune Campos
http://brunecampos.com

C’est une voix, c’est un corps et ce sont des yeux. Ils parlent, dansent ou crient, parfois même enregistrent la démolition d’un lieu, honorent ses restes en les agençant librement. C’est une manière de dire plastiquement, de considérer le son ou le verbe, aussi, comme des couleurs ou des gestes. Brune présentera une performance solo.

| Xavier Dubois
https://www.botanique.be/fr/artiste/xavier-dubois

Xavier Dubois (BE, 1981) joue des soli et lit. Il ne joue pas des soli quand il lit mais la question est : comment lire peut nourrir des doigts qui jouent ? Il jouera donc et, avant ou après, dévoilera des mots qui ne sont pas de lui, comme ces phrases de François Jacqmin :

La forêt n'est pas un écoulement d'instants
sylvestres.
C'est un lieu sombre

qui protège de l'ardeur des certitudes.
Le non-savoir
se délecte de la clarté qui n'y vient pas

| Maud Marique
http://maudmarique.tumblr.com

Maud Marique choisit de ne pas choisir entre les arts plastiques et les mots, pouvant détourner un trajet de métro en détournant l’indication de son plan. Elle ne rejette pas l’invasion numérique de nos pensées, truffant certains poèmes d’hyperliens, tout en écrivant à la main des textes qu’on imagine plus lents et cachés. Elle viendra présenter des mots, des images ou une performance de son choix, aimantes de ces phrases de Paul Nougé :

IL Y A
DES GENS
QUI ONT UN
AIR
DE
LIBERTE
SUR LES
LEVRES
ET QUI NE SONT PAS
NECESSAIREMENT
DES
ASSASSINS

TENTEZ
DE
PRENDRE
L’
AIR

| Regocijo
http://www.equipe.be/-CRIT-.html

Deux livres en un : 10 proses à propos de grâce, 24 poèmes pour 4 saisons. ‘Regocijo’ est issu d’un atelier d’écriture au Crit, un centre qui ‘offre temporairement un lieu de vie et de soins aux adultes dont l’état de santé mentale ne permet plus une insertion sociale satisfaisante dans leur milieu habituel’. Coordonnés par Jérôme Poloczek à l’invitation de Lucie Lanzini, ces ateliers ont joué de phrases courtes, parfois coupées-collées, pour constituer des textes-images à peine retouchés, comme des flashs vécus soudain retrouvés. 64 pages risographiées, 100 exemplaires numérotés, qui seront présentés lors de cette soirée.

| EN |

Ou et ou #1
Evening of porous literatures


With
Boris Lehman
Maud Marique
Brown Campos
Xavier Dubois
Regocijo

02/15/2019
19:30 → 23h
mommen workshops
37 rue de la charité, brussels
4 €


'Ou et ou' is an evening around 'porous literatures' - words and/or images, words and/or sounds, words and/or bodies.
In the self-managed space of a city of artists raised in 1875. Before and after : bar and music.
(Curator: Jérôme Poloczek)


| Boris Lehman
http://www.borislehman.be

| Brune Campos
http://brunecampos.com

| Xavier Dubois
https://www.botanique.be/fr/artiste/xavier-dubois

| Maud Marique
http://maudmarique.tumblr.com

| Regocijo
http://www.equipe.be/-CRIT-.html

Two books in one: 10 prose about grace, 24 poems for 4 seasons. 'Regocijo' comes from a writing workshop at Crit, a center that 'temporarily offers a place of life and care for adults whose mental health status no longer allows a satisfactory social integration in their usual environment'. Coordinated by Jérôme Poloczek at the invitation of Lucie Lanzini, these workshops played with short sentences, sometimes cut-and-pasted, to constitute text-images barely retouched, like suddenly experienced flashes. 64 risographed pages, 100 numbered copies, which will be presented during this evening.

Pagina's