Vous êtes ici

« Full HD »
14/06/2012 à 17/06/2012
« Full HD » exposition : sculptures/ sérigraphies /installation vidéo de Isabelle Rouquette 19:00 ouverture - vernissage 20:30 : projection 3 films - Laleraj d'Agra : Serie en 6 parties : © Isabelle Rouquette 2008-2012 - Sans titre (pour l'instant) director by Kiran Shasi - House of lost glory duration : 62mn director by Waribam Dorendra & Bhaskar Jyoti Das Présentation de Isabelle Rouquette en collaboration avec : Chayanika Kaushik Dr Mallika Kandalli Diti Baruah Kiran Shasi Enrew Moumita Anjali Françoise Lacroix Gille Lacombe Laleraj d’Agra Les enfants de l’école du village de Mawlynnong, Méghalaya , Inde Heures d'ouvertures de l'expo : ve 15/06 > di 17/06 Disons à ce stade de la discussion, à ceux, blasés, revenus de tout ou/et rendus nul part, que oui, il n'est pas nécessaire d'éprouver le lointain, pour nous emporter vers l'inconnu, pour réaliser un trajet dans l'œuvre. Je veux bien dire que l'espace quotidien suffit à cette élaboration, nid de l'imaginaire. Décider une rencontre avec l'étranger, le lointain, l'autre, pose la question de la globalisation ? Le Sphinx de l'œuvre pourrait même être de commettre des erreurs de catégories: lointain/lointain, aventure/aventure, etc. ou pire. Pourtant la jungle nous réduisant à peu intensifie le rapport en cela qu'il nous inquiète à nouveau. Aussi et j’y tiens, se mettre dans une situation de travail, générer son activité, en Inde par exemple, c’est ce qui persiste de l’atelier. Dans le même temps, tenant compte de l’autre, sans le définir par avance, sans lui faire jouer un rôle prédestiner, à moins de l’y impliquer, en ayant son accord, en respectant ses furies, embusquer pour capturer le chant d’un oiseau, en restant en alerte, une éponge inquiète, là est le bouleversement. Alors, pris par des amplitudes, des variations, des émotions, des invraisemblances, miroirs inattendus, alors du chaos surgissait les possibilités d’existence de l’œuvre. Ensuite vient l’épreuve du public, bienvenue à tou-s-tes à cette rencontre.