Vous êtes ici

Salon Mommen | Exposition
Expo - Installation Vincent Matyn-Wallecan
22/04/2012 à 28/04/2012
Si gnes d'ab sences En collaboration avec le plasticien Guy Cardoso,une exposition installée : rassembler des recherches avec la ligne, le trait et le graphe, dans un ensemble de périodes, de tendances. Emergence d'un souci, d'une préoccupation pour les ratages, détours, dérives, trous, barre invalidant le sujet. Positivement des portraits en creux, des groupes, tout un monde pris dans du fil, des filets, des structures et des réseaux. La distance ne m'étant pas accessible, j'invite Guy Cardoso à choisir pour moi les oeuvres à sortir du placard et à organiser dans l'espace. L'ensemble n'est pas, à proprement parler, exposé aux murs de la salle. Les objets sont mis en relation dans une narration spatiale par l'installation. Il y a des amas, des noeuds, des concrétions, des grilles. En l'absence de vernis, pas de vernissage, mais l'ouverture des oeuvres à l'air libre. Rendez-vous le Samedi 21 avril aux environs de 19h30, et dans le flux de la soirée il se passera quelque événement grâce à la partition vocale de Yan Busang et celle non moins gestuelle de Guy Cardoso et Julie Martineau. Signes d'absences est visitable du 22 au 28 avril 2012 de 12h à 17h. Le mieux est d'appeler au 0478 58 33 84. www.matyn.over-blog.org/
Le “corps projetant & projeté” - Françoise Lacroix
25/02/2012
Avant propos du projet « A sense suit… où les paradoxes de l’invisible». Collusion de deux espaces visuels, qui se cherchent et qui peu à peu s’apprivoisent lors de résidence aux Ateliers Mommen. Introduction au travail entrepris par des impressions sérigraphiques, une sorte de surimpression fixant le « corps projetant & projeté». http://acroc.wordpress.com/about http://www.youtube.com/watch?v=mq_b6ptj-fs 20h00 "Avoir Lieu/ Spinoza en Chine" Lecture de et par Marc Perrin http://marc-perrin.blogspot.com 20h30 Les “percées clandestines” Ciné-concert-performance Camille Escudero & Cristobal Rio + Tzii A partir d’images recueillies dans l’immédiat périmètre bruxellois de la Cité Mommen, un film muet est créé. Cet objet devenant la trame de fond pour une performance « live » où un corps se mêle à des sonorités développées et des images captées « in vivo », façonnera une marqueterie scéno-cinématographique polyphonique. http://www.wix.com/camilleescudero/camille-escudero/percees-... http://soundcloud.com/tzii
Frontièrestraversant - Olivier Bonny
01/10/2011 à 09/10/2011
Exposition de photos, dessins et de travaux vidéos (2004-2011) + documents à consulter Vernissage : le vendredi 30 septembre de 18h à 21h30 Ouverture : samedi 1er au dimanche 9 octobre 2011, de 14h-19h Dans le même temps que la mondialisation néolibérale ouvre (sélectivement) les voies des migrations mondiales, de plus en plus de frontières se maintiennent à l’échelle étatique ou continentale, quand ce ne sont pas purement et simplement des murs (de protection) qui sont érigés, alors que la chute du Mur de Berlin avait laissé croire que nos sociétés en avaient terminé avec ces réalités de béton … Belle illusion ! Cette démarche photographique et vidéo se veut une exploration et une réflexion documentaires sur et à propos des frontières qui existent chez nous, ici à Bruxelles et en divers lieux d’Europe, en ouvrant l’œil sur toutes les frontières, barrières et murs qui existent, se créent ou se métamorphosent … Car, avec ces mouvements humains se déplacent des vies et des espoirs ainsi que des identités en mutation permanente, en Europe de l’Est notamment, région sur laquelle une attention particulière a été portée, ou encore sur la population européenne que représentent les Roms ! Mais la question des frontières reste plus vaste : l’idée même de ‘frontière’ interroge également, voire surtout peut-être, nos réalités humaines et urbaines. Exerçons quelques minutes par jour notre regard à découvrir toutes ces frontières, petites et grandes, visibles ou immatérielles entre groupes sociaux, entre communautés et communes, parfois voisines à Bruxelles mais aussi dans d’autres villes européennes … Qu’est-ce qui aujourd’hui, ici et là, change dans l’urbanisme ? Qu’est-ce qui reste ? Qui part (pour aller où ?) et qui s’installe (provenant d’où) ? … S’expriment alors, en filigrane, les frontières symboliques, politiques et sociales entre soi et l’Autre. Ces autres que je croise, qui me questionnent, questionnant par ricochet l’autre en moi … A la façon d’un patchwork qui rapproche des réalités et registres parfois éloignés, « frontièrestraversant » élabore des récits et des parcours non fléchés qui codent et décodent ces questions entrelacées. Soyez les bienvenues !
A distance respective - Benoît Carpentier
02/06/2006 à 11/06/2006
Chaque peinture-sculpture tente de poser ses limites en filigrane pour permettre une ouverture à un ensemble plus grand. Elles ponctuent le mur de signes et leurs ouvrent l’espace de la troisième dimension grâce à des modules en bois. Ceux-ci prennent le rôle des châssis sur lesquels les toiles ne se tendent plus mais déposent leurs poids. Les peintures-objets, en envahissant l’espace de la troisième dimension, affaiblissent la frontalité de la toile et invite l’œil à prendre sa place et s’ouvrir à l’action. Chaque peinture s’essaye dans un phrasé sur la partition que constitue le mur. Benoît Carpentier
Portraits à Bruxelles - Nicolas van Kerckhove
30/06/2005 à 03/07/2005
‘Portraits à Bruxelles’ joue sur 2 thèmes: Des portraits d’amis peints dans des lieux intimes, ils y sont au repos deconnectés du monde extérieur. Des “portraits” d’éléments urbains, d’espaces publics et leur marchandisation. L’exposition joue sur la juxtaposition et le mélange de ces deux types de portraits, comme une méthaphore de nos conditions de vie à Bruxelles. heures d'ouverture 14:00 - 18:00

Pages

Catégories