Vous êtes ici

Salon Mommen | Exposition
Ou et ou
15/02/2019
| FR |

Ou et ou #1
Soirée de littératures poreuses


Avec
Boris Lehman
Maud Marique
Brune Campos
Xavier Dubois
Regocijo

15.02.2019
19h30 → 23h
ateliers mommen
37 rue de la charité, bruxelles
4 €


’Ou et ou’ propose des soirées autour des littératures poreuses - mots et/ou images, mots et/ou sons, mots et/ou corps.
Dans l’espace autogéré d’une cité d’artistes née en 1875. Avec, avant et après, bar et musique.
(Programmation : Jérôme Poloczek)

| Boris Lehman
http://www.borislehman.be

Boris Lehman est une silhouette : des cheveux de fils blancs et une casquette plate, un marcheur endurant comme un roseau. Presque fils de Jonas Mekas, il construit depuis 50 ans une pratique de cinéaste-performer. Hors des standards commerciaux, il s’est assuré de pouvoir filmer autant que projeter : construisant une liberté de moyens comme une liberté de forme. Partant de lui pour parler des autres et du monde, sa voix pulse comme ses images. C’est une langue et un oeil qui pour se rapprocher de la vie, s’autorisent digressions, balades, conversations, brisures aussi. Boris viendra présenter des images de son choix, aimantes de ces phrases de Samuel Beckett :

« Vide tes poches, dis-je. Il se mit à les vider. J'étais toujours allongé, ne l'oublions pas. Il ne savait pas que j'étais malade. D'ailleurs je n'étais pas malade. Je regardais vaguement les objets qu'il étalait devant moi. Il les sortait de ses poches un à un, les tenant délicatement en l'air entre pouce et index, m'en faisant voir les diverses faces et les posait finalement par terre à côté de moi. »

| Brune Campos
http://brunecampos.com

C’est une voix, c’est un corps et ce sont des yeux. Ils parlent, dansent ou crient, parfois même enregistrent la démolition d’un lieu, honorent ses restes en les agençant librement. C’est une manière de dire plastiquement, de considérer le son ou le verbe, aussi, comme des couleurs ou des gestes. Brune présentera une performance solo.

| Xavier Dubois
https://www.botanique.be/fr/artiste/xavier-dubois

Xavier Dubois (BE, 1981) joue des soli et lit. Il ne joue pas des soli quand il lit mais la question est : comment lire peut nourrir des doigts qui jouent ? Il jouera donc et, avant ou après, dévoilera des mots qui ne sont pas de lui, comme ces phrases de François Jacqmin :

La forêt n'est pas un écoulement d'instants
sylvestres.
C'est un lieu sombre

qui protège de l'ardeur des certitudes.
Le non-savoir
se délecte de la clarté qui n'y vient pas

| Maud Marique
http://maudmarique.tumblr.com

Maud Marique choisit de ne pas choisir entre les arts plastiques et les mots, pouvant détourner un trajet de métro en détournant l’indication de son plan. Elle ne rejette pas l’invasion numérique de nos pensées, truffant certains poèmes d’hyperliens, tout en écrivant à la main des textes qu’on imagine plus lents et cachés. Elle viendra présenter des mots, des images ou une performance de son choix, aimantes de ces phrases de Paul Nougé :

IL Y A
DES GENS
QUI ONT UN
AIR
DE
LIBERTE
SUR LES
LEVRES
ET QUI NE SONT PAS
NECESSAIREMENT
DES
ASSASSINS

TENTEZ
DE
PRENDRE
L’
AIR

| Regocijo
http://www.equipe.be/-CRIT-.html

Deux livres en un : 10 proses à propos de grâce, 24 poèmes pour 4 saisons. ‘Regocijo’ est issu d’un atelier d’écriture au Crit, un centre qui ‘offre temporairement un lieu de vie et de soins aux adultes dont l’état de santé mentale ne permet plus une insertion sociale satisfaisante dans leur milieu habituel’. Coordonnés par Jérôme Poloczek à l’invitation de Lucie Lanzini, ces ateliers ont joué de phrases courtes, parfois coupées-collées, pour constituer des textes-images à peine retouchés, comme des flashs vécus soudain retrouvés. 64 pages risographiées, 100 exemplaires numérotés, qui seront présentés lors de cette soirée.

| EN |

Ou et ou #1
Evening of porous literatures


With
Boris Lehman
Maud Marique
Brown Campos
Xavier Dubois
Regocijo

02/15/2019
19:30 → 23h
mommen workshops
37 rue de la charité, brussels
4 €


'Ou et ou' is an evening around 'porous literatures' - words and/or images, words and/or sounds, words and/or bodies.
In the self-managed space of a city of artists raised in 1875. Before and after : bar and music.
(Curator: Jérôme Poloczek)


| Boris Lehman
http://www.borislehman.be

| Brune Campos
http://brunecampos.com

| Xavier Dubois
https://www.botanique.be/fr/artiste/xavier-dubois

| Maud Marique
http://maudmarique.tumblr.com

| Regocijo
http://www.equipe.be/-CRIT-.html

Two books in one: 10 prose about grace, 24 poems for 4 seasons. 'Regocijo' comes from a writing workshop at Crit, a center that 'temporarily offers a place of life and care for adults whose mental health status no longer allows a satisfactory social integration in their usual environment'. Coordinated by Jérôme Poloczek at the invitation of Lucie Lanzini, these workshops played with short sentences, sometimes cut-and-pasted, to constitute text-images barely retouched, like suddenly experienced flashes. 64 risographed pages, 100 numbered copies, which will be presented during this evening.
Rien a changé
23/01/2019 à 25/01/2019
rien a changé
Vernissage : le 23 janvier de 18h à 22h
Exposition : du 23 janvier au 25 janvier

rien a changé

''Ses paliers sont remplies jusqu’à l’épuisement par les chuchotements en langues différentes. Des parfaites rangées de dos collé, sont accidentées de cartes postales bien encadrées qui ne disent rien a propos de la vie de Yang, mais qui témoignent de son goût presque obsessif pour collectionner les souvenirs des autres.''

À partir du roman Rien a changé écrit par la jeune artiste cubaine Kicsy Abreu Stable, les œuvres interprétées par divers artistes (son, photographie, dessins, installation, performance) délivrent le sens réapproprié.

Vernissage : le 23 janvier de 18h à 22h
Exposition : du 23 janvier au 25 janvier

avec:
Antoine Busson, Catherine Xu, Kicsy Abreu Stable, Noa Lestienne, Sean Charlton White, Theresa Moll

curation : Ahn Sungyoon

dans le cadre du master Pratique de l'exposition (CARE) de l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles.
Lise El Sayed - Exposition INSOLITE
08/09/2018 à 16/09/2018
porte bagage
dans le cadre de Design September
Vernissage le samedi 8 de 19h à 00h

Horaires d'ouverture:
du samedi 8/09 au vendredi 14/09 de 11h à 18h
Samedi 15/09 de 10h à 17h 
Dimanche 16/09 de 10h à 16h 


Lise El Sayed développe son univers en s’inspirant des détails de la vie et des objets du quotidien.
Diplômée de l’ENSAV La Cambre en Design textile en 2006, depuis lors son travail est diffusé en Italie, Allemagne, Slovénie, France, Belgique et Japon.

« Le design est l’art de mettre de la poésie dans le quotidien. »

Derrière chacune de ces pièces, il y a une histoire, qui implique matières, utilisateurs, usages et mémoires.
A la suite d’investigations et d'expérimentations, elle se réapproprie le sens des objets, en se jouant des constructions, des apparences, des fonctions, et en mettant en œuvre des processus tant industriels qu’artisanaux, parfois les deux successivement.
Des gestes précis et radicaux métamorphosent des objets usagés, des restes ou des déchets industriels pour engendrer des formes nouvelles.
Détournés de leur première destination, Lise leurs insuffle une saveur contemporaine.

www.liseelsayed.com/
 
Snapshots
27/01/2018 à 04/02/2018
Exposition Joachim Devillé
Vernissage: Sam/Sat 27.01 – 7pm

Dim  28.01:14h00-18h00
Sam/Sat 03.02 & Dim/Sun 04.02: 2pm-6pm

L'exposition solo Snapshots rassemble une nouvelle série de dessins/peintures, un livre d'artiste et une projection murale liée au lieu avec une bande-son en direct. Les travaux sont basés sur l'archéologie des données numériques quotidiennes, en itinérance entre la volatilité du monde virtuel et l'élan de l'expérience physique.

The solo exhibition Snapshots brings together a new series of drawings/paintings, an artistbook and a site-specific walldrawing/projection with live soundtrack. The works are based on the archeology of daily digital data, roaming between the volatility of the virtual world and the momentum of the physical experience.

http://joachim-deville.blogspot.be/

 
Mommen pour tous
18/11/2017 à 19/11/2017
SAMEDI 18

11h00 Expo collective des artistes-résidents au Salon Mommen
11h00 - 18h00  Resto Tapas Bar (3éme étage Bat. C.)
15h00 - 18h00 Visites guidées des Ateliers Mommen + les artistes ouvrent leur atelier
18h20 Performance "PhiloSofia" avec Peter Jacquemyn (contre-basse/voix/corps) Pierre Michel Zaleski (voix/corps) Guiôm Bfx (percussion) Sofia Kakouri (danse/trompette-pocket/voix ) et Philomène Zeltz (marionnette/objet/corps/voix)
19h20 Suite du Resto Tapas avec LA KANTINE In Progress!
20h00 WATA WATA en concert
21h30 DJ Sudakah - Electro-Cumbia
23h30 DJ Dupont et Dupond
 
DIMANCHE 19
 
12h00 Expo collective des artistes-résidents au Salon Mommen
15h00 - 17h00 Visites des Ateliers Mommen + les artistes ouvrent leur atelier
12h00 - 18h00 Au Salon Mommen, performance culinaire avec LA KANTINE In Progress!
15h30 CINE-CLUB pour tout âge

***No admission charge, welcome to all! Entrée gratuite, bienvenue : )


#MOMMENPOURTOUS / #MOMMENVOORALLEMAAL / #MOMMENFORALL
Signez la pétition en faveur de la sauvegarde du Salon Mommen:
https://www.change.org/p/emir-kir-mohamed-azzouzi-sauvegardo...
 
Exposition Louis Callebaut « Poly-techniques » Artiste invité : Jacques Poncin, sculpteur
19/05/2017 à 28/05/2017
Exposition Louis Callebaut « Poly-techniques » Artiste invité : Jacques Poncin, sculpteur

Exposition Louis Callebaut « Poly-techniques »
Artiste invité : Jacques Poncin, sculpteur

Vernissage le vendredi 19 mai 2017 à 18h

Exposition les 20-21-25-27-28 mai de 14h00 à 18h00

Sur rendez-vous les 22–23-24-26 mai : 0479 850 380 – 0496 051 149

Ateliers Mommen
Liefdadigheidsstraat, 37, rue de la Charité 1210 Brussel-Bruxelles

Bruxellois d’origine et de cœur, Louis Callebaut commence à peindre en 1956, parallèlement à son métier de typographe dans l’imprimerie de son père, qu’il quittera dix ans plus tard, ayant fait le choix définitif d’ «entrer en peinture». Si l’œuvre peint (huile et acrylique) constitue l’essentiel de son art, Louis travaille également, au fil des années, d’autres techniques comme la sculpture-soudure, la gravure ou la céramique. Son style est expressionniste, cherchant «à transcender la réalité, la sublimer», dit l’artiste, qui expose depuis 1964 et dont de nombreuses œuvres se trouvent dans des collections privées en Belgique et à l’étranger. Depuis mai 1975, Louis crée aux Ateliers Mommen à St. Josse-ten-Noode, où il vit depuis les années 1980. Son exposition «Poly-techniques» représente un condensé de ses recherches dans le domaine des arts plastiques, dont l’exploration récente d’une technique qu’il innove sous le nom de «vinotype».

Jacques Poncin, ami de toujours de Louis Callebaut, a deux vies : l’une de chirurgien, chirurgien de catastrophes ou de guerre, dont 20 ans au Rwanda qui prennent fin dans l’enfer du génocide rwandais, l’autre de sculpteur qui redonne vie et sens à des rebuts de mitraille, de fer, d’acier collectés dans les grosses décharges industrielles.
Des ouvriers spécialisés l’ont initié aux techniques de soudure à l’arc. Ainsi est née une centurie d’êtres de métal à l’anatomie cohérente, reflétant un mélange d’humour et de désespoir qu’on nomme sincérité.
Jacques se plaît, non sans humour noir, à souligner l’analogie entre ces deux arts, là dans l’urgence et la nécessité, ici, dans le calme et plus de liberté. Il fait ce qu’il peut avec ce qui reste.
Jacques a participé à de nombreuses expositions depuis plus de 30 ans. Depuis 2001, il s’investit totalement dans la sculpture. Il s’est installé dans une ancienne brasserie à Elouges , commune de Dour. Là où il abrite le monde de son imaginaire. L’un ou l’autre de ses étranges personnages viendront rendre visite à Louis, dans ce lieu si mythique que sont les Ateliers Mommen.
http://www.jacquesponcin.be

Pierre Duys présente - Paréidolies
04/05/2017 à 13/05/2017
Pierre Duys présente - Paréidolies - du 4 au 13 mai 2017 -

du 4 au 12 mai de 14 à 17 heures

Vernissage le 13 mai de 16 à 20 heures, avec la parcipation exceptionnelle de Status Viator à 17h30
au salon des Ateliers Mommen

37 rue de la Charité, 1210 Bruxelles (métro Arts-Loi et Madou)

Peinture monementale d'imagination.

Présentation: Pierre Duys convie l'imagination par ses vives formes colorées. Il choisit de ne pas titrer ses œuvres de façon à ne pas assujettir les imaginations. Un expressionnisme lyrique mâtiné d'art de rue, l'artiste peint ses grands formats à l'acrylique, au spray, pastels, encres et huiles...

"Je vais évoluer vers d'autres formes de supports et des matières" confie mystérieusement et l'air goguenard, l'artiste lorsqu'on lui pose la question du street art. "Une fresque a pris vie Place Flagey, à Bruxelles. Très officiellement à la demande des autorités culturelles de la commune d'Ixelles, mais le spectateur doit faire l'effort de la trouver car elle ne s'offre pas aux premiers regards", sourit-il.

L'on décèle chez Pierre Duys la joie qui traverse ses œuvres, des palettes de couleurs vives (toujours en combinaisons audacieuses), des entrelacs, des lignes sinueuses comme des traits musicaux, des aplats pour presque figurer mais jamais complètement. Pierre nous assure pourtant qu'il fuit toute figuration: "Dès que je repère un signifiant je le gomme d'une manière ou d'une autre". Mais il ajoute: "Je n'intitule pas mes toiles mais les expositions; et celle-ci, au Salon historique des Ateliers Mommen, je l'intitule Paréidolies. Si ce mot n'est pas connu, il dit exactement le rapport à l'imagination que j'entretiens avec mon travail". C'est par cet estompement des signes que le peintre fait voyager l’imaginaire. Les toiles de Pierre Duys inventent des lieux abstraits qui concrétisent en soi.

Status Viator
Entre  Brian Eno et la musique du moyen-âge, Status Viator propose une exploration de plusieurs/différentes thématiques médiévales pour générer une musique contemplative et organique.
Status Viator est un ensemble à géométrie variable composé entre autre de Ben Bertrand, Florian Guibert et Jean-François Durdu.
EXPOSITION / GRAVURES « le grand déballage »
17/03/2017 à 26/03/2017
Isa Muls  présente  « le grand déballage »
VERNISSAGE  17.03 // 18H
L'exposition sera ouverte au public les week-ends du 18 - 19  et 25 - 26 mars 2017, de 14h à 18h.
En dehors de ces jours, elle sera accessible sur rendez-vous : 
0477 579 327 / mulsisa@gmail.com
 
Pendant mes cinq années passées  aux ateliers  Mommen, j’ai essentiellement travaillé  le métal à l’aquatinte. Son grain permet des noirs profonds et vibrants, complices d’un univers  habité de mes modèles favoris : personnages surgis de films noirs, drôles d’oiseaux ou légers cauchemars.  Je vous invite à venir découvrir ce grand déballage et, qui sait… à partager quelques unes de mes divagations.
Isamuls.blogspot.be
 
Alter-Mondes
23/02/2017
Avec cette exposition au titre quelque peu énigmatique Guillaume Cazalet poursuit, dans le champ pictural, une réflexion portant sur l’espace de l’œuvre d’art initiée, il y a quelques années, dans le domaine musical. Ses toiles d’aspect variable, fruit d’un travail constant mené sur plusieurs mois, s’offrent comme autant d’expériences perceptives et d’études colorimétriques destinées à défier, en premier lieu, l’adaptation visuelle et mentale de tout un chacun.

Marqué par les expériences an-architecturales de Gordon Matta-Clark, les compositions spectrales et minimalistes d’Éliane Radigue, ou encore la définition d’un espace infini proposé au début du siècle dernier par Kasimir Malevitch, l’artiste nous plonge, par le biais d’une disposition originale pensée selon la configuration architecturale particulière desAteliers Mommen, dans un univers fait d’assemblages perspectifs, de variations d’échelles et de vibrations colorées dont s’échappe un effet de flou symbolisant l’expression antinomique d’une présence totale, de même que d’une absence absolue.

Installé à Bruxelles depuis 2006, diplômé en 2013 de LaCambre Architecture, Guillaume Cazalet termine son cursus à l’ARBA-ESA dans l’atelier Art dans l’espace public. Invité aux Ateliers Mommen par le peintre Pierre Duys, l’artiste dévoile, au terme d’une résidence de dix jours, deux séries de toiles abstraites intégrées de façon subtile dans le lieu qui les accueille. Intitulée Alter-Mondes, cette exposition constitue sa deuxième expérience hors du circuit scolaire.
RENCONTRE 出会い
04/02/2017 à 12/02/2017
RENCONTRE 出会い
EXPOSITION / PERFORMANCE / CONCERT

VERNISSAGE 04.02 // 18H

SAIKO MAEDA (JAP) / FRANCESCA ROMANA TESSADRI (IT) / VINCENZO BRANDI (IT)

Visible sur rendez-vous : 0495.278012 / info@saikoproject.com

Rencontres réunit 3 artistes autour d'une expérience entre deux mondes culturellement et spirituellement différents, l'un occidental, l'autre oriental. Saiko Maeda use de l'art du thé comme clé de la compréhension de la société japonaise, Romana Tessadri use de la peinture sur papier pour trouver une fragilité intérieure que chacun voile parfois. Vincenzo Brandi, entre le noir et les signes, joue sur la recherche de délicatesse et de contradiction de notre époque.

Une simple question définit cette rencontre : nos rythmes quotidiens s'éloignent-ils du spirituel en Occident, tandis que la société japonaise, de son côté, tenterait de les concilier ? L'objectif commun des 3 artistes est de créer une atmosphère intime et paisible. Le spectateur est entouré d'un environnement essentiel, dépourvu de meubles ou de tout autre objet, afin de représenter les idéaux esthétiques zen qui ont inspiré la cérémonie du thé. Le silence est un élément important pour comprendre et réfléchir avec calme sur les oeuvres exposées, mais aussi d'apprécier l'esprit et les gestes précis de la cérémonie du thé.

Au-delà, dans les peintures sur papier de Francesca Romana Tessadri, les lignes sortent de la surface pour entrer dans l'espace. Parfois la brûlure forme des paysages, des reliefs, des taches. Les lignes délimitent un territoire, mais permettent aussi d'exprimer des états intérieurs. De son côté, la fragilité du papier rappelle la précarité de la vie.

Quant à Vincenzo Brandi, ses peintures faites de noir et de signes tentent de conserver une mémoire, pour maintenir la richesse d'une identité ancrée dans le passé.

Enfin, en plus de présenter des photographies et toiles, Saiko Maeda présentera l'art du thé dans un cercle créé par Vincenzo Brandi. Ce cercle, symbole de l'harmonie mais aussi de la recherche de la perfection, constituera en quelque sorte un espace neutre à partir duquel à examiner la relation entre l'homme occidental et le monde oriental.

Saiko Maeda (JAP)
www.saikoproject.com

Francesca Romana Tessadri (IT)
www.branditessadri.weebly.com

Vincenzo Brandi (IT)
www.branditessadri.weebly.com

Maria Palatine
http://www.mariapalatine.com
Samedi 4 février : vernissage, performance, concert
    •    18h : vernissage de l'exposition
    •    19-20h : Saiko Maeda : performance de cérémonie du thé japonaise (www.saikoproject.com)
    •    20h30 : Maria Palatine : concert : harpe (www.mariapalatine.com)

Jeudi 9 février : Hatsugama
    •    18-19-20h : Saiko Maeda : Hatsugama : cérémonie du thé japonaise pour 2017 : 10 euros : réservation obligatoire : 0495.278012 / info@saikoproject.com (maximum 8 personnes/session)

Samedi 12 février : finissage, performance
    •    15-18h : Saiko Maeda : démonstration de la cérémonie du thé : 5 euro/bol + petit gâteau italien

Pages

Catégories