Vous êtes ici

Cité Mommen I Résidents I ​Paola Pisciottano
Paola Pisciottano gravite dans le monde du spectacle vivant aussi bien que dans celui de l'intervention sonore dans les arts de la scène. Elle est diplômée de l'Université de Bologne en Philosophie en 2012, et d’un master en Mise en scène à I'INSAS en 2016.
Elle décide de questionner des sujets par lesquels elle est touchée en réalisant: Rumba de sanghe (2013), documentaire radio né de la rencontre avec les ouvriers des Abattoirs d'Anderlecht ; H#1/ Nulla è più difficile da sopportare di una serie di giorni felici (2015), performance sur Barbie, Ken, l’Ancien Testament et la notion de joie ; la bande son pour le spectacle Villa Dolorosa (2015), sous la direction d’Armel Roussel (INSAS, Théâtre de Poche) ; c[RISE], spectacle qui naît d’une enquête réalisée entre 2015 et 2017 à partir des déclinaisons du mot « crise » auprès de 25 jeunes provenant de différents pays d'Europe, mais aussi émigrés depuis la Russie, la Chine. Elle travaille actuellement sur le projet EXTREME/MALECANE.

Paola a travaillé pour le collectif Une Tribù (La course), Lazare Gousseau (Calderón), Harold Henning (L’œil nu), Erika Zueneli (Vai e passa et Allein!), Cécile Hupin (The moment you doubt), et Isabelle Pousseur (Coda/Last exit to Brooklyn).
Elle est artiste résidente auprès des Ateliers Mommen depuis juillet 2018.